Communiqué de presse     A.P.L.K.
 

Lac Kénogami:     Le maire de Saguenay à la table de négociation

Lac Kénogami, 6 septembre 2005-  L’Association pour la protection du lac Kénogami (APLK) rencontrera mercredi, le 7 septembre 05 à midi à son bureau sur la rue Racine, le maire de Saguenay, Monsieur Jean Tremblay. Nous profiterons de cette rencontre pour lui faire part des résolutions adoptées à notre assemblée générale du 28 août 05 et pour l’inviter personnellement à nous représenter lors des négociations pour le renouvellement des contrats avec les compagnies productrices d’électricité.

       Les citoyens tout comme les usagers du lac Kénogami en sont maintenant arrivés à un tournant historique pour leur sécurité et le développement de leur secteur. Voilà pourquoi l’APLK doit pouvoir compter sur une intervention immédiate de Ville de Saguenay auprès du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Monsieur Pierre Corbeil pour faire valoir la nécessité de maintenir un niveau d’eau acceptable au lac Kénogami (autour de 113.5 pi) et ce,  du 15 mai au 15 octobre.

      Les quelque 250 personnes présentes à l’assemblée générale annuelle tout comme le conseil d’administration de l’APLK misent beaucoup sur un appui solide du maire de Saguenay, pour atteindre leurs objectifs et  pour permettre de rétablir un juste partage de cette richesse importante que constitue l’eau du lac Kénogami.

Nous avions misé ces dernières années sur la construction d’un barrage sur la Rivière Pikauba pour stabiliser le niveau d’eau au Lac Kénogami, on nous a dit cavalièrement « Oubliez ça ». Il ne reste qu’une solution :

Pendant la période estivale,

Ne sort du lac Kénogami que ce qui rentre

Donc, aucun renouvellement de contrats avec les compagnies Elkem Métal et Abitibi Consol sans avoir la garantie ferme d’un niveau acceptable (113.5 pi.) pendant l’été. (De la fin de la crue printanière au 15 octobre)

Louis Pilote, président
APLK

 

 

A.P.L.K.                
7 septembre 2005

Monsieur Jean Tremblay
Maire
Ville de Saguenay
201 Racine est c.p. 129
Chicoutimi, Québec
G7H 5B8

Objet : Maintien d’un niveau d’eau acceptable au lac Kénogami de Mai à Octobre

Monsieur le maire,

      Vous avez sans doute appris par les médias que l’Association pour la protection du lac Kénogami (APLK) a tenu son assemblée générale annuelle le 28 août dernier. Les quelque 250 personnes rassemblées à l’édifice municipal du secteur ont, à cette occasion, appuyé fortement plusieurs résolutions importantes qui vont tracer les orientations de notre association pour cette période cruciale que sont les prochains mois.

      Afin de bien vous informer de la situation préoccupante créée par le bas niveau du lac, nous nous permettons de vous présenter textuellement l’ensemble des résolutions qui ont été adoptées par l’assemblée.

« ATTENDU QUE le bas niveau du lac Kénogami a un impact négatif important sur les résidants, les estivants et les utilisateurs du plan d’eau;

ATTENDU QUE le bas niveau du lac Kénogami a un impact négatif important sur l’environnement;

ATTENDU QUE le bas niveau du lac Kénogami compromet la sécurité des usagers;

ATTENDU QUE le bas niveau du lac Kénogami compromet de façon sérieuse le développement social et économique de tout un secteur de Ville de Saguenay;

ATTENDU QUE le renouvellement des contrats d’approvisionnement avec les producteurs d’énergie hydroélectrique doit s’effectuer au cours des prochaines semaines,

Résolution no. 1

  • Il est proposé et adopté de façon très majoritaire de faire disparaître l’exigence de fournir un volume d’eau minimum de 42,5 m3/sec. aux producteurs d’électricité et d’ajuster les sorties d’eau en proportion des apports afin d’éviter la baisse trop rapide du lac.

Résolution no. 2

  • Il est proposé et adopté à l’unanimité de maintenir le lac Kénogami à un niveau de gestion estivale acceptable et ce, du 15 mai au 15 octobre.

Résolution no. 3

  • Il est proposé et résolue unanimement de ne pas procéder au renouvellement du contrat d’approvisionnement en eau si la compagnie Elkem Métal ne fait pas de compromis sur ses exigences et son style de gestion estivale.

Résolution no. 4

  • Il est proposé et adopté, par une forte majorité, d’appuyer la demande de Ville Saguenay d’avoir un représentant au comité provincial de négociation du renouvellement du contrat avec les producteurs d’électricité.

  • Il est aussi proposé et résolue, en amendement, d’inviter et d’intégrer les maires des municipalités de Larouche, Hébertville à siéger également au même comité.

Résolution no. 5

  • Il est proposé et résolu fortement majoritaire que le maire de Ville de Saguenay soit le représentant de la ville au dit comité de négociation.

Résolution no. 6

  • Il est proposé et résolue majoritairement de confier le mandat de gestion des installations de contrôle du lac Kénogami à Hydro Jonquière en raison de son expertise et ce, en remplacement du ministère de l’Environnement. »

      La lecture de ces propositions adoptées souvent de façon unanime montre bien que le conseil d’administration de l’Association pour la protection du lac Kénogami a reçu des mandats clairs qui se doivent d’être supportés par des moyens d’action appropriés. À la lumière de ces résolutions, il apparaît urgent de faire comprendre aux différents intervenants directement impliqués dans le renouvellement du contrat d’approvisionnement que la politique nationale de l’eau a clairement corrigé une injustice plus que centenaire et que désormais l’eau du lac Kénogami n’appartient plus au compagnies productrices d’électricité, mais également tous les usagers, dont nous citoyens et citoyennes de Saguenay.

      Les riverains tout comme les usagers du lac Kénogami en sont maintenant arrivés à un tournant historique pour leur sécurité et le développement de leur secteur. Voilà pourquoi notre association doit pouvoir compter sur une intervention immédiate de Ville de Saguenay auprès du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Monsieur Pierre Corbeil, et sur une volonté ferme de votre part d’être partie prenante des négociations déjà en cours sur le renouvellement du contrat d’approvisionnement.

      Les quelque 250 personnes présentes à l’assemblée générale annuelle tout comme le conseil d’administration de l’APLK misent beaucoup sur un appui ferme de votre part à l’égard de nos résolutions et sur toute intervention publique que vous jugerez à-propos qui permettra de rétablir un juste partage de cette richesse importante que constitue l’eau du lac Kénogami.

      Espérant pouvoir compter sur votre collaboration et votre appui, nous vous remercions de l’attention que vous porterez à la situation critique décrite dans la présente et vous prions d’accepter, monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments les meilleurs.